mardi 31 août 2010

Bernard je t'aime

Voici la lettre de Bernard SCHWARTZ au prêtre qui avait souhaité que N. SARKOZY fasse un arrêt cardiaque.
Pardon pour l'absence de mise en forme, mais j'ai beau essayer, ça ne marche pas comme je veux ;-)
Bernard
SCHWARTZ
A R C H I T E C T E D.P.L.G.
68 rue J. J. Kieffer - 57230 BITCHE – Tél : 03 87 96 04 10 - Fax : 03 87 96 09 94
e - mail : schwartz@saphir-immo.com
Inscrit au tableau du Conseil Régional des architectes de Lorraine sous le N° 189

Père Arthur HERVET
Maison paroissiale de St. Martin d’Esquermes
10 Place de l’Arbonnoise
59000 LILLE

Bitche, le 23 Août 2010

Objet : « Défense des Roms »

Mon Père,

Votre récente médiatisation a provoqué mon indignation.
Qui peut accepter que des familles, du bébé au grand-père, vivent dans des bidonvilles sur des
kilomètres dans notre Pays ?. Personne évidemment.
Ni vous, ni moi et encore moins un Président de la République.
Notre République, terre d’asile et d’accueil, dépense des milliards dans l’aide sociale.
Toute personne, en situation régulière dans notre Pays, est protégée par les lois !
Les « guichets » d’aide sociale pullulent en France, des municipalités aux départements et aux
régions. Nul pays au monde n’accorde autant d’aides de toutes sortes à ses citoyens que la France.
L’Etat n’est pas tout et l’Etat ne peut pas tout…
D’ailleurs, l’Etat c’est vous, c’est moi !
Vous me permettrez, sans entrer dans une polémique inutile, de vous faire une proposition très simple
et extrêmement concrète, pour trouver un logement à tous les Roms en situation régulière en France.
Que les instances religieuses de notre pays exercent la mission qui est la leur, à savoir accueillir les
plus déshérités et venir en aide aux plus pauvres :
- que l’Eglise de France ouvre les milliers de presbytères, bâtiments épiscopaux,
séminaires, monastères, abbayes ou couvents vides ou presque pour loger les Roms,
- et vous, hommes d’Eglise, soyez les managers contemporains de l’insertion des ces
gens déracinés dans la société française,
- vous, hommes d’esprit et de culture, apportez la bonne parole et l’éducation à cette
minorité que vous défendez tant… !
Messieurs les curés, oubliez la politique et les marchands de démagogie.
Au contraire, prêchez la parole de l’Evangile et vous remplirez à nouveau vos église vides…
Vous exercerez ainsi véritablement votre sacerdoce.
Espérant que l’Esprit Saint vous guide dans le droit chemin, je vous prie d’agréer, Mon Père,
l’expression de ma considération respectueuse.

Bernard SCHWARTZ

Copie : Hommes d’Eglise et responsables politiques

2 commentaires:

FB a dit…

Wow, 100% d'accord!
Même chose ici au Québec (pas de Roms mais beaucoup de besoins...)
Il voit clair Bernard!

Toujours contente de te lire!

France

Malika a dit…

Bonjour ma belle...

Je passe chez toi rapidement pour te dire que je suis de retour... Donc, je t'invite chez moi!

Je te fais la bise!